Une maison passive, qu‘est-ce que c’est ?

L’idée de développer une maison à très basse consommation d’énergie débute au début des années 1990 en Allemagne et dans les pays nordiques.

Le concept principal est d’isoler très fortement l’habitation afin que toutes les pertes d’énergie de la maison deviennent une source de chaleur (frigo, lampe, ordinateur, taques de cuisson, four, sèche linge…) mais aussi de placer un maximum de châssis au sud afin d’utiliser le soleil comme source de chaleur.

Dans les périodes de froid inférieur à 10°C, un chauffage d’appoint sera nécessaire (pompe à chaleur, panneaux solaire, gaz de ville, radiateurs à accumulation de nuit…).

Pour ce type d’habitation, le besoin en énergie est de 15KWh/m²/an au lieu de 220KWh/m²/an pour une maison traditionnelle, soit 1,5 litre de mazout par m²/an au lieu de 22 litres par m²/an (voir le Test Achat 496 de Mars 2006).

Pour réduire les pertes de chaleur il faut respecter 4 principes:

  • Diminuer au maximum les déperditions thermiques (isolation importante des murs cm, toiture 40cm, plancher 25 à 30cm). Il ne faut pas d’arrivée d’air frais non contrôlé, la maison doit etre parfaitement étanche.
  • Il ne faut pas d’arrivée d’air non contrôlé, la maison doit être parfaitement étanche. On placera une VMC (ventilation mécanique controlée) à double flux avec une récupération de chaleur. Afin d’améliorer le confort on aspirera l’air extérieur via un puit canadien, ce dispositif permet de réchauffer l’air en hiver et de reffroidir en été.
  • Les portes et châssis seront très isolant triple vitrage à triple fermeture étanche. (K total inférieur à 0,75)
  • Il faut éviter tous les ponts thermiques et donc une ossature en bois semble le plus adapté.